Kino, kézaco?

Kino Montpellier est une association à but non lucratif et reconnue d’utilité publique, qui

  • Soutient, encadre et optimise la production de courts métrages indépendants

  • Favorise les rencontres entre artistes de l’audiovisuel

  • Diffuse des courts-métrages sans compétition dans une salle de cinéma en favorisant l’échange entre le public et l’équipe des films

  • Développe des méthodes, des outils et des services permettant une meilleure pratique artistique

Mais encore ?

Kino est un mouvement de « faiseurs » de courts-métrages

qui aiment se lancer des défis, s’entraider et créer dans la joie et la bonne humeur

La devise de Kino, c’est

« Faire bien avec rien, faire peu avec mieux, mais le faire maintenant! »

logoKino00

Et qui sont ces « faiseurs » de courts-métrages ?

Cloud 1(1)

On nous appelle des kinoïtes.

 

Une espèce en voie d’expansion, des gens, toi, ta grand-mère, ton voisin, le prof de sport, des professionnels, des amateurs, des passionnés…

Le plaisir, l’entraide et le partage sont à l’honneur au Kino.

 

Comment ça se passe exactement ?

Au commencement, il y a un thème sur lequel des Kino vont être réalisés.

Le kinoïte fonctionne en session. Une session kino se déroule en 3 temps :

Tout commence par une réunion de préproduction, où se rencontrent dans une ambiance conviviale ceux qui veulent participer, afin d’établir la préparation des tournages.
bannière kezaco4Puis vient la phase de création, les tournages et tout ce qui s’ensuit comme boulot. Elle peut durer de 2 mois = les sessions bimestrielles, comme quelques dizaines d’heures = les kino kabarets, communément appelés kab’.
bannière kezaco25Et l’étape finale de l’aventure, l’aboutissement du projet, est la diffusion publique des courts-métrages : la Proj. !bannière kezaco3

Il se passe quoi pendant les projections ?

Les projections se déroulent dans un ambiance décontractée, elles offrent aux spectateurs les courts-métrages réalisés pendant la dernière kino session, sur un thème donné. Les films sont présentés par leur(s) auteur(s). Tous les genres peuvent être proposés. L’entrée est de 3€ ou 5€, selon tes possibilités et ton envie. Les projections de Kab’ sont généralement gratuites.

Et les Kabarets, c’est bien ?

C’est une expérience inoubliable, qui devient vite un virus. Une course contre la montre, un débordement d’énergie filmique saupoudré d’adrénaline ! Il faut le vivre pour comprendre. Le Kabaret est un marathon de courts-métrages où tout le monde plonge dans une colonie créative pour arriver à l’Atlantide du cinéma: des Films kino, underground, savoureux, talentueux, introspectifs, riches…

Les kabarets sont aussi l’occasion pour la communauté internationale Kino de se rencontrer, certains participants viennent d’autres cellules Kino pour l’ensemble des sessions. Ils sont logés chez le kinoïte autochtone.

C’est quand la prochaine rencontre ?

Pour savoir quand aura lieu le prochain événement (une projection, une réunion de préproduction ou un kabaret), consulte notre page ÉVÉNEMENTS. Si tu veux recevoir par mail les actualités publiées sur cette page, rentre ton mail et active la souscription dans la colonne de droite.

Pour avoir la liste brute des événements futurs, va sur la page AGENDA.

Comment participer ?

Va sur la page FAIRE UN FILM

Et d’où ça vient au fait Kino?

Le mouvement Kino est né en 1999 à Montréal, au Québec à l’instigation de Christian LAURENCE et grâce à l’énergie d’une vingtaine de membres fondateurs. Le défi est lancé: tous les membres devront produire un film par mois jusqu’à l’an 2000. Le mouvement Kino est né.

En 2001 dans le cadre d’un festival, ils organisent un marathon de courts-métrages en résidence où il s’agit de réaliser des films spontanés en collaborant les uns avec les autres. Un nouveau concept est né : le kino kabaret, qui est largement responsable de la multiplication des cellules à travers le monde. Il existe aujourd’hui plus de 80 cellules dans le monde, l’essentiel se trouvant principalement en Europe et au Canada, avec tout de même quelques cellules en Océanie et en Afrique. Si tu veux connaître la date du prochain Kab’ dans le monde, va voir l’agenda international dans la page AGENDA.

A Montpellier, la cellule est créée fin 2007 grâce à l’enthousiasme et au dynamisme de Marion Boyer et de Mathieu Vilcot. Depuis début 2008, elle propose chaque année 1 ou 2 kabarets et 5 sessions bimestrielles. De nombreux partenariats ont été développés avec des festivals comme le Cinémed (festival du cinéma méditerranéen à Montpellier), la Z.A.T. (Zone Artistique Temporaire à Montpellier), le FIRN (Festival International du Roman Noir à Frontignan)… avec d’autres acteurs culturels de la vie montpelliéraine comme La Friche de Mimi, Kawenga, Le Baloard… et avec la mairie de Montpellier qui nous soutient depuis 2009. Depuis 2011, les projections ont lieu au Centre Rabelais, un très beau cinéma municipal de plus de 350 places.

Aujourd’hui, l’association Kino Montpellier fonctionne grâce à l’énergie d’une quinzaine de bénévoles.